Neko's Life

Dans un monde ou règne la paix, une nouvelle race fait son apparition. Les humains effrayés les prennent pour des monstres assoiffés de sang et les réduisent à l'esclavage. Mais ont ils fait le bon choix ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'homme appelé "Soie" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: l'homme appelé "Soie" [Terminé]   Jeu 23 Aoû - 6:28

Kagami Silk


http://www.pixenli.com/images/1345638696032786100.jpg " border="0" alt="" />

Nom : Kagami
Prénom : Silk
Date de naissance : 02/07/2032
Orientation : Bisexuelle
Vie sociale: Aisée
Travail: Musicien

Personnalité



Surnom: personne n’a donné la peine de lui en donner un.
Aime: La solitude, la musique, ses instruments, la nature, les livres
N'aime pas: la foule, les villes, le regard des autres.
Maladie et traitement: Il mange très peu et frôle l’anorexie
Secret: En bas de son dos il a une marque, marqué au fer du sigle des esclaves.

Description Physique


Silk, malgré sa grande taille est très maigre et frôle l’anorexie. Le jeune homme à des cheveux bleus lui arrivant pour la plupart à la nuque qui sont la plupart du temps dans tous les sens . Il a un visage ovale, des lèvres d’un rouges soutenues, un petit nez, des yeux marrons vibrant de mélancolie, et des sourcils légèrement bleue qui sont la plupart du temps froncés. Sa peau est d’une pâleur extrême. Il a des bras longs et fin et des jambes élancés.
Côté vestimentaire il ne porte presque que du bleue. Il porte la plupart du temps une veste bleue, une chemise bleue en-dessous et une cravate noir avec quelque rayure bleue. Il porte de même un pantalon noir à la ceinture bleue, et un casque noir et bleu qui ne le quitte presque jamais.
Caractère


Le jeune Homme est très difficile et peu de monde en démentirait, il déteste qu’on le touche ou qu’on lui parle alors il prendra des mesures pour qu’on le laisse tranquille, on pourrait croire que le jeune homme est colérique ou nerveux mais pourtant c’est tout le contraire, il est calme et ne supporte juste pas le contact des autres. Malgré tout, le jeune homme est grandement timide et ne fait pas particulièrement confiance aux autres, il ne viendra jamais vers quelqu’un s’il n’a pas une bonne raison. Ses amies se comptent sur les doigts de la main ce qui prouvent qu’il n’est pas totalement insociable, et qui ne serait pas judicieux de lui rappeler. La seule chose qui arrive à le calmer c’est de jouer d’un instrument.

Histoire


Le jeune homme n’a de souvenir qu’à partir de sa cinquième année, période qui fut pour lui dès plus pénible, alors commençons à cet endroit.

Il y a 13 ans

Il se réveilla doucement, ses poignets et ses tibias le faisaient souffrir, il se força à ouvrir les yeux, une lumière en face de ses yeux lui éblouie les yeux et le força à les fermer immédiatement. Il essaya de bouger ses bras et ses poignets mais ils étaient attachés, il essaya du côté de ses jambes mais c’étaient pareille, il soupira et tenta de rouvrir les yeux mais la lumière fut trop vive et il les referma avec regret. Il n’avait pas pu regarder la pièce ou l’endroit où il était, il essaya de tourner sa tête sur un des côté mais il n’y arriva pas, quelque chose le retenais aussi au niveau du cou, il soupira, il commença à réfléchir mais rien ne lui venait comme information. Qui était-il ? Où était-il ? Depuis combien de temps était-il ici ? Du bruit le tira de ses pensées, des personnes s’approchaient de l’endroit où il était, accroché comme il était, il ne douta pas qu’ils avaient de bonne attention. Plusieurs minutes s’écoulèrent avant que les personnes ne rentrent dans l’Endroit, le jeune homme ne bougea pas d’un poil quand ils furent près de lui, il entendait leurs respirations, il essaya de donner l’impression qu’il dormait mais ça ne marcha pas.

« On sait que tu es réveillé petit ! Dit une personne d’une voix rauque.

Ses poings se serrèrent, que lui voulait-il ? Il essaya de nouveau d’ouvrir les yeux mais n’eut le temps de voir que des ombres, la lumière lui brulait les yeux. Il entendit des rires autours de lui venant de tous les côtés, il frissonna malgré lui et les autres commencèrent à ricaner.

« Tu ne devrais pas ouvrir trop les yeux sinon la lumière te rendra aveugle » Dit une voix mielleuse derrière lui.

Quelqu’un posa ses mains sur ses épaules, il eut un violent sursaut et une nouvelle flopée de rire résonnèrent autours de lui, il n’apprécia pas qu’on se moque de lui ainsi, il fut tenté d’ouvrir les yeux mais la mise en garde le retint, il n’avait pas envie de devenir aveugle. Quelqu’un baissa la luminosité de la lumière ou la déplaça, il ne savait pas trop, il ouvrit timidement les yeux. L’Endroit était une pièce sûrement un sous-sol car les murs et le plafond étaient en pierre, il essaya de voir le visage des personnes autour de lui mais leur visages étaient cachés dans l’ombre de leur longues capes à capuchon. Il voyait pour certain des bouches mais elles étaient déformées dans un effrayant rictus. Le garçon hésita à parler, mais, malgré la peur qui lui étreignait le ventre il se décida à parler.

« Euh… qui suis-je ? Je suis où ? Qu’allez-vous faire de moi ? » Demanda-t-il la voix rauque et en hésitant sur les mots.

Une nouvelle fois la salle raisonna de rire, il ne comprit pas la raison, qu’avait-il dit de mal ? Sans doute rien mais les personnes se tenant dans la salle étaient si tordu qu’il fallait s’armer de courage pour les comprendre et penser comme eux. Il grimaça, les rires commençaient à lui taper sur les nerfs et commençaient aussi à lui donner la migraine, il espéra que les personnes quitteraient vite la salle pour le laisser tranquille. Il vit quelqu’un s’approcher du coin de l’œil, il pria pour que l’inconnu s’arrête où il était, mais malgré sa prière, l’inconnu s’arrêta juste à côté de garçon qui sans le vouloir commençait à trembler de peur. Un silence oppressant s’installa et le garçon trembla de plus belle.

« Tu as raison de trembler et pour répondre à tes questions, tu n’as pas besoin d’identité car dans quelques minutes tu deviendras un esclave, sinon tu es dans l’un de nos nombreux quartier général, et tu devines sûrement la réponse à la dernière question,
nan ? » Dit-il d’un ton détaché et trainant.

Il le regarda du coin de l’œil terrifié, non il ne voulait pas être un esclave… Il le savait, même sans souvenir il savait qu’être esclave étaient la pire des choses, pourtant, il lui semblait que c’était interdit. L’incrédulité commença à transparaitre sur son petit visage. La personne qui avait parlé juste avant s’approcha de lui et se mit dans son champ de vision, il enleva son capuchon de sa tête, il était jeune, il avait des yeux rouges et des cheveux blancs et au bout bleu, son regard était neutre. Il regarda le jeune homme devant lui, il grimaça, il devait avoir 17 ou 18 ans, et il était déjà trafiquant d’esclave, il trouvait ça horrible et répugnant, il soupira malgré lui.

« Tu dois te demander quel âge tu as, nan ? » Dit-il en me regardant dans les yeux.

Une vague de murmure parcourut la salle, le jeune homme leva la main et les murmures s’arrêtèrent, quelqu’un s’approcha de lui et sembla le regarder. L’homme regarda la personne lui lança un regard noir et lui murmura quelque chose, la personne recula précipitamment et grogna. L‘homme reposa son regard neutre sur le jeune homme et inclina légèrement la tête vers son épaule droite.

« Je voudrais bien savoir… » Dit-il en essayant de ne pas hésiter sur les mots.

L’homme sourit moqueusement, une autre vague de murmure raisonna dans la salle ce qui agaça l’homme, il leur lança un regard noir et les murmures s’arrêtèrent. Il me regarda de nouveau et soupira, il passa une main dans ses cheveux.

« Tu as 5 ans… » Dit-il doucement, ses yeux rouges brillèrent d’une lueur de regret.

Puis il fit signe aux autres personnes de partir, quand il ne resta personne, il s’approcha doucement de l’enfant et lui murmura avant de partir.

« Désolé… »

Plusieurs heures passèrent avant que des personnes entrent dans la pièce, l’enfant réprima un frisson quand il vit des gens transporter une sorte de braséro, avec dessus une sorte longue tige de fer avec au bout une sorte de sigle. Il regarda avec horreur des gens s’approcher de lui et de détacher ce qui le retenait et de le retourner sur le ventre et de le tenir, il essaya de se débattre mais en vain car il n’avait pas assez de force. Il entendit quelqu’un prendre le bout de fer, il ferma les yeux attendant la douleur qui allait arriver. Il n’attendit pas longtemps avant de sentir en bas de son dos le fer chauffé. La pièce raisonna de ses cris pendant très longtemps.

3 ans après

Le jeune homme croupissait depuis déjà très longtemps dans cette cellule… Il attendait que quelqu’un vienne l’acheter. Beaucoup de personnes venaient devant sa cellule mais personne ne daignait de l’acheter. Ici, il n’était qu’E-025684, un esclave parmi tant d’autre, il n’était qu’un objet pour assouvir les besoins de la personne qui l’achèterait. Ce matin-là, quand il se réveilla il sut que cette journée ne serait pas comme les autres. Il se leva doucement de sa paillasse et s’étira comme le ferait un chat, il attendit patiemment que la ration du matin arrive, il n’attendit pas longtemps, quand il eut finis de manger, il s’assit par terre et regarda les allés venue des trafiquants d’esclaves, quelques un le regardèrent dont la personne aux cheveux blancs et bleus qui lui fit en plus un signe de la main et un clin d’œil. Malgré que l’enfant soit un esclave, le jeune homme lui parlait presque tout le temps, il éprouvait même de la sympathie envers lui. Le jeune homme l’avait prévenue hier, aujourd’hui il ne pouvait pas lui parler, il soupira il allait bien s’ennuyé… Il se leva et s’assit contre le mur et ferma les yeux, il essaya pendant une bonne trentaine de minutes de s’endormir mais en vain, il finit par ouvrir les yeux et il sursauta violemment, quelqu’un se tenait devant lui, ce n’était pas un trafiquant, sûrement quelqu’un venu acheté un esclave, pourtant les personnes qui venaient les acheter ne rentrait jamais dans leur cellule, c’était très déconcertant.

« Euh… que faîtes-vous dans ma cellule ? Vous devriez ressortir car ma cellule est très sale… » Dit-il en essayant de ne pas montrer sa curiosité.

L’homme commença à rigoler, Il le regarda en essayant de comprendre ce qui avait pu produire son hilarité, mais ne comprit pas.

« Tu me plais bien petit, ça te dit de venir habiter chez moi ? » Dit-il en lui souriant chaleureusement.

Le jeune homme le regarda incrédule, il hésita pourquoi le lui formulait-il comme ça ? Il regarda vers l’entré de sa cellule, il vit le jeune homme aux cheveux bleus et blancs qui lui faisait signe d’accepter, il comprit, le jeune homme ne voulait que le meilleur pour lui, alors la personne qui se tenait devant lui devait être quelqu’un de gentil, il prit une respiration et regarda dans les yeux l’inconnu.

« Je serais ravie d’être…. De venir habiter chez vous ! » Dit-il sous le regard amusé de l’inconnu.

L’inconnu lui sourit et lui tendit une main pour l’aider à le lever, il hésita mais prit la main qui lui était si gentiment tendu, quand il fut sur ses deux pieds, l’inconnu lui fit signe de le suivre, quand ils sortirent de la cellule, le jeune homme aux cheveux de deux couleurs lui fit signe de venir le voir. Quand il fut arrivé face à lui, le jeune homme s’accroupit pour être à la même hauteur que l’enfant.

« Pour ton départ je vais te faire un cadeau que tu n’oublieras jamais, tu t’appelles Kagami Silk… Au revoir Petit ! Dit-il en lui souriant et lui tapota la tête avant de partir.

L’enfant lui sourit et lui murmura un « Merci beaucoup ». Il retourna vers l’inconnu.

Plusieurs années passèrent, le jeune homme est maintenant un musicien connue, sachant jouer de plusieurs instrument dont : la guitare, la batterie, le piano et le violon. Il a gardé contacte avec Yukiio le jeune homme aux cheveux blancs et bleus et Eisuke l’inconnu qui l’a aidé à sortir de cet horrible endroit. Il garde encore des traces de son passé physiquement et mentalement mais la musique l’aide.



Et derrière l'écran ?



Comment as-tu découvert le forum ? : J’étais Aléa…
Tu es sûr que tu as bien lu le règlement ? : Code validé par Angelika
Un truc à rajouter ? : Surement rien d’important :3

Au revoir !


Dernière édition par Silk Kagami le Ven 24 Aoû - 5:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: l'homme appelé "Soie" [Terminé]   Jeu 23 Aoû - 15:09

Re-bienvenue Smile
Merci de prévenir à la suite lorsque tu auras terminé ta présentation. Et pour le code, c'est pas tout à fait ça, tu vas devoir relire le règlement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: l'homme appelé "Soie" [Terminé]   Ven 24 Aoû - 5:50

Normalement j'ai finis ♥ !
Revenir en haut Aller en bas
Créatrice suprême

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
♦ Où est tu ? ♦ : Tu veux ma photo ?
♣ Ton Boulot ♣ : Faire de ta vie un enfer !
☻ Ton Humeur ☻ : Charmeuse

MessageSujet: Re: l'homme appelé "Soie" [Terminé]   Ven 24 Aoû - 9:33

Pour moi tout est bon, et le code est validé.

Ps, j'adoore l'histoire !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nekoslife.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'homme appelé "Soie" [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

l'homme appelé "Soie" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ision Lorindiar, l'homme sans visage [Terminé]
» L’Homme est-il un monstre ou le monstre un Homme ? [Livre II - Terminé]
» Le jeune homme aux carottes [Terminée]
» Anne ¤ Un homme sans passé est plus pauvre qu'un homme sans avenir. [Terminé]
» Un homme du Nord [TERMINÉE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko's Life :: Corbeille :: Corbeille-