Neko's Life

Dans un monde ou règne la paix, une nouvelle race fait son apparition. Les humains effrayés les prennent pour des monstres assoiffés de sang et les réduisent à l'esclavage. Mais ont ils fait le bon choix ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 15/03/2012
♦ Où est tu ? ♦ : Derrière toi
♣ Ton Boulot ♣ : Entretien des pistes de ski, pour le moment.
☻ Ton Humeur ☻ : Dévastée.

MessageSujet: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   Lun 30 Avr - 3:44

-Oh yeah !-

Je fumais tranquillement ma clope dans la rue, ajoutant à ce plaisir quelques fraises bien mûres et fondantes, dont je me délectai un bon moment.
Je pris ensuite le chemin du parc principal de la ville, lassée de l'air empoisonnée qui m'entourait. Il faisait sombre et un poteau électrique crut bon de se mettre sur mon chemin et de faillir m'exploser la gue**e. Moi, à moitié endormie, lui lançai quelques insultes, ne déviant aucun regard dans le parc désert par mes mots vulgaires.

Un vieux jean troué et usé, les cheveux en bataille couverts d'un chapeau pailleté et des lunettes de soleil à effet "mouche" posées sur mon nez scellaientt ma tenue de la soirée. J'avais vaguement entendu parlé d'une fête à la thématique disco donné à la salle des fêtes de la ville par le bouche à oreille, je ne pensais pas m'y rendre mais l'ennui et l'insomnie m'y chassèrent. Elle avait déjà dû commencer depuis un bout de temps et arriver en milieu de nuit à un petit comité bourré d'amateurs eux déjà bourrés, à moitié à poil pour les moins résistants, ça ne me gênait pas plus que ça. Moi, ivre, c'était aussi assez sympa à voir, il fallait bien l'avouer.

J'espère que ce sera pas trop un truc bon enfant...

Esquissant un pas de danse maladroit dans l'herbe, je ris, je n'étais pas vraiment douée et j'avais failli m'écraser par terre. Enfin... Il était temps d'y aller. Je me mis à courir, étrangement, j'avais maintenant presque hâte d'y être, mes jambes élancées se dessinèrent dans la nuit, je n'étais pas fatiguée et ne m'essoufflai qu'aux termes de la première minute, j'avais tout de même dormi toute la journée.

Arrivée devant la salle des fêtes, je sautai une fois sur place et marchai calmement vers l'entrée.

Une puissante musique résonna et emplit ma têtes, les Bee Gees me donnèrent le reste de la pêche qu'il me fallait pour monter sur le piste, tous ceux qui s'y trouvaient déjà n'étaient que... des amateurs.

-Bah alors ?! C'est ça qu'on appelle mettre le feu ?! Publicité mensongère mes chous.

Ma dernière phrase fut prononcée doucement mais les deux premières se haussèrent à un ton plus haut que celui du son diffusé par les amplis.
Je sautais à pieds joints derrière la ligne qui scellait les carreaux colorés posés pour l'occasion, et claquai vaguement des doigts, jonglant entre les mains des pauvres danseurs, bien qu'ils eussent été bien largement plus doués que moi, et tournai en claquant des pieds à la louche, le sourire aux lèvres.

Voyant les pupilles indécises tournées vers moi et mon indécence laissée seule, je quittai mes pas "expérimentés" et sortis quelques pièces pour me payer une bière. C'est léger une bière... Mais je ne commençais que la soirée.

Ces gens étaient tous si ennuyants, ne supportant pas le moindre débordement, la moindre folie passagère ou non, et je ne les supportais pas, moi, la folle, ou plutôt le fou libre.

-A bat la décence ! hurlais-je seule dans mon coin, accoudée au bar.

_________________
Il faut parfois prendre le risque de casser ses jouets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/10/2011
♦ Où est tu ? ♦ : Dans ton ... ♪♫
♣ Ton Boulot ♣ : Embêter le monde
☻ Ton Humeur ☻ : Excentrique

MessageSujet: Re: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   Ven 4 Mai - 22:47

Dure, dure journée. Et qui n'était pas prête de se terminer, malgré l'heure avancée. Ayame suivait le groupe de filles surexcitées qui riait trop fort dans la nuit, envoyant parfois ses pieds ornés de hautes bottes en cuir blanches à talons dans les mollets des pestes lorsqu'elle jugeait le niveau sonore trop indécent. Si ça ne tenait qu'à elle, elle ne serait pas là à se farcir la compagnie de dindes gloussantes qu'elle ne pouvait pas supporter. Mais parmi les dindes gloussantes, il y avait son amie, trop discrète et trop timide pour rester seule avec une bande d'hystériques. Et cette amie, discrète, timide, elle s'était laissée embarquer avec ces autres filles, qui l'avaient convaincue de venir avec elles à cette soirée disco dont tout le lycée parlait et à laquelle elles n'avaient pas l'âge de participer. Et la jeune discrète timide avait appelée à l'aide son amie moins discrète et moins timide Ayame. Et après de nombreuses heures de conversations téléphoniques alimentées de supplications et de refus répétés, cette dernière avait finalement abandonné et accepté de se rendre à cette soirée.
Devant les portes de la salle des fêtes, elle réajusta ses vêtements qu'elle n'aimait pas. Cette robe étrange aux couleurs criardes et acidulées, qui lui collait à la peau, partant trop bas du haut et s'arrêtant trop haut du bas, et dont les longues manches amples restaient trop souvent accrochées dans les mailles de l'imposant collier aux perles plates et rondes qui attiraient l’œil par leurs couleurs vives, assortit aux boucles d'oreilles qui tintaient à chacun de ses mouvements. Dans ses cheveux savamment coiffés par une des pestes, et qui tenaient en place par le plus grand miracle du Saint-Esprit, un bandeau criard et pailleté complétait cette tenue extravagante et multicolore, sortie tout droit des années 70.

Elle passa avec assurance devant les hommes qui surveillaient les portes, se donnant un air mature qu'elle n'avait pas. A sa surprise, ils laissèrent passer le groupe de filles sans même leur jeter un regard. Pouf, envolé le seul challenge qui pourrait rendre la soirée amusante. Bah, après tout, il y en aurait bien d'autre, comme celui de tenir le coup de tenir au minimum 15 minutes en supportant les groupies totalement barrées qui constituaient son groupe. A peine rentrée dans la salle, elle se sentie beaucoup mieux en entendant un air familier et connu qu'elle commença aussitôt à fredonner.

- Ah, ah, ah, stayin' alive, stayin' alive !

Les abruties qui l'accompagnaient devaient avoir autant de culture qu'une huître nonne retranchée au fond de son océan, vu les regards qu'elle récolta. Elle réduisit le challenge à 10 minutes avant de lever les sourcils, exaspérée et de regarder autour d'elle. En voyant les tenues de gens, elle fut finalement contente de la sienne. Elle avait bataillé longtemps pour porter quelque chose de plus sobre, sans obtenir satisfaction. Mais à côté de certaines tenues, elle avait presque l'air d'être vêtue comme tous les jours. Regardant les danseurs, elle fut surprise de voir plusieurs personnes qui semblaient à peine plus âgées qu'elle. Se demandant si ces personnes étaient là juste pour une fête ou si c'était parce qu'elles aimaient la bonne musique, elle commença à dodeliner de la tête, entraînée par le rythme. Jusqu'à ce qu'elle capte distinctement les mots « musique de merde » au milieu du fou rire incontrôlé d'une des pestes. Ok, challenge denied. Elle tourna le dos à cette bande d'idiotes, agitant deux doigts par dessus son épaule en guise d'au revoir. Elle se faufila parmi les danseurs complètement fous, légèrement euphorique à la vue de tous ces gens qui bougeaient comme des diables au son de la musique, et résistant à l'idée de faire pareil pour se percher sur un des hauts tabourets du bar. Saisissant la carte des boissons, elle décida qu'aujourd'hui, elle était grande et qu'elle ferait ce qu'elle voulait. Elle choisit un nom au hasard sur la carte et le répéta au barman, sortant son porte monnaie. Ce soir, elle se faisait plaisir, histoire de ne pas perde sa soirée. Bientôt, l'homme posa devant elle un verre emplit d'un liquide inconnu. Elle respira la boisson, émoustillée par l'odeur interdite des fruits et de l'alcool qui s'en dégageait, avant de porter doucement le verre à ses lèvres.

Comme elle s'en doutait, il ne lui fallu pas plus de deux gorgées pour perdre tous ses sens. La tête dans les main, elle laissa doucement passer la sensation de chaleur subite et le temps au décor de se remettre en place.

- A bat la décence !

Elle sursauta violemment au cri qui retentit brusquement à côté d'elle, avant de se tourner vers la personne qui devait être assez bourrée pour hurler comme ça. Elle détailla l'individu sans retenue. Homme? Femme ? Les deux ? Cheveux de femmes, poitrine d'homme, voix indéterminable. Question pour l'instant en suspens. En tout cas, il ou elle avait l'air de bien s'amuser. Elle se rendit soudain compte qu'un rire fort et incontrôlable s'échappait de ses lèvres depuis quelques secondes déjà. Un rire joyeux de voir quelqu'un si motivé de mettre l'ambiance. Elle s'arrêta net, horrifiée et se détourna rapidement pour lâcher une paille dans son verre et souffler dedans. Cette boisson était traître, mais elle aimait bien ça. La musique changea de nouveau, et de nouveau elle agita la tête et les jambes sous son siège en chantant, distinctement cette fois. Les idiotes n'étaient plus là pour l'ennuyer, elle pouvait faire ce qu'elle voulait.

- If you want my body and you think I'm sexy, come on sugar let me know ~

Avant de s'interrompre, se rendant compte de l'indécence des paroles. Elle ne put s'empêcher de rire silencieusement d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 15/03/2012
♦ Où est tu ? ♦ : Derrière toi
♣ Ton Boulot ♣ : Entretien des pistes de ski, pour le moment.
☻ Ton Humeur ☻ : Dévastée.

MessageSujet: Re: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   Dim 6 Mai - 2:27

Quand une jeune fille, aux longs cheveux blonds et à la tenue élaborées s'approcha du bar et commanda sa boisson, je n'y prêtai pas tellement attention, elle devait être comme tous ces autres amateurs, eux, qui ne savaient tellement pas s'amuser. Je me décidai seulement à tourner la tête lorsqu'elle commença un rire, puis se ravisa. Moi, le sourcil arqué et l'expression amusée, je ne détournée pas le regard. Puis là encore, ses paroles me frappèrent, elle n'était peut-être finalement une aussi petite joueuse que je le pensais.

En tous les cas, sa boisson semblait avoir un certain effet sur ses paroles , et je fis un signe au serveur pour qu'il m'apporte la même chose. Quelques secondes plus tard, ma bière et le coktail m'étaient présentés. Je descendis d'abord la choppe, le liquide délicieusement sucré s'écoulant dans ma gorge, puis en fis de même avec le joli mélange fruité. J'allais déjà mieux, mais je n'étais encore pas bourrée, il m'en fallait bien plus, j'avais plus que l'habitude avec l'alcool, comme avec bien d'autres choses pas très catholiques comme on dit.
Je claquai ensuite des doigts devant le visage de la jeune inconnue, elle sans doute complètement saoule. M'inclinant en une révérence tonitruante, je la défiai de mon regard que personne ne pouvait pourtant voir, caché sous mes lunettes noires.

-Tu veux t'amuser toi ? Pour de vrai, j'entends, pas comme les autres co** là-bas...

Mes pupilles, ou l'unique, la toisèrent de bas en haut, oui, en effet, bien plus classe que je ne l'étais, ses cheveux montés en un genre de chignon étrange me firent plutôt rire doucement, mais après tout, l'effort était là. Je ne savais pas réellement quoi penser, elle était toute seule, et à part les gens comme moi, en bref seulement moi, puisque je n'avais encore jamais rencontré quiconque me ressemblant, on ne venait pas seule à une soirée. Enfin bon, elle faisait bien ce qu'elle voulait, moi, du moment que je me trouvais une compagne d'amusement pour ce soir, ça m'allait très bien.

-Hey, quand tu bois, tu danses ou tu te déshabilles ?

Question essentielle sous ses airs pervers, et puis de toute façon, ce n'était pas l'aspect de déshabillage qui m'intéressait le plus mais celui de la danse, les gens qui commencent à se dénuder à la première occasion m'insupportaient carrément. J'espérai être tombée sur la bonne personne, l'alcool provoquant en moi plus d'excitation qu'il n'en aurait peut-être fallu pour préserver les âmes sensibles, je n'allais tout de même pas finir de m'amuser seule ?

Je veux un jouet complice...

Mon visage muta en une moue d'enfant triste, dans une supplication étonnante, poussée par mes pensées, l'expression avait sans doute suivie, montrant clairement à ma neuve interlocutrice, toute la folie dont j'étais capable de faire preuve.

_________________
Il faut parfois prendre le risque de casser ses jouets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/10/2011
♦ Où est tu ? ♦ : Dans ton ... ♪♫
♣ Ton Boulot ♣ : Embêter le monde
☻ Ton Humeur ☻ : Excentrique

MessageSujet: Re: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   Ven 11 Mai - 9:58

Elle se connaissait par cœur, elle savait bien comment se finissaient les fêtes pour elle. Son tempérament joueur et l'alcool donnaient la plupart du temps un cocktail explosif, difficile à contenir par ses amis. Heureusement, ça ne durait pas longtemps, le problème était vite réglé, mais moins vite oublié. Elle avait donc souvent droit les lendemains à de sympathiques histoires, ponctuées de toutes aussi sympathiques photos. S'ensuivait alors la sempiternelle promesse « La prochaine fois, j'serai sage », promesse rarement tenue, bien entendu, histoire de garder toute l'hilarité de la situation. Enfin bref. Il faudrait quand même faire un peu attention, garder un peu de self-control.
En attendant, elle en avait eu marre de ces idiotes, qui en ce moment devaient glousser dans leur coin en agitant leurs bas et jambes maigrelets dans une vaine tentative d'attirer l’œil de quelques sujets mâles. Alors elle resterait toute seule, à s'amuser dans son coin. Voilà. Elle fit la moue à son verre, légèrement ennuyée. Finalement, elle aurait très bien pu rester chez elle, puisque son amie avait subitement décidé qu'elle pouvait tout à fait se débrouiller sans elle. Enfin, pour parler plus justement, c'était elle qui avait décidé de partir. Mais le résultat était le même de toute façon. Elle patienta quelques instants, hésitant entre rester et se lancer sur la piste de danse en hurlant pour réveiller un peu la fête avant de partir en courant avant que quiconque ait pu apercevoir son visage, et rentrer tout de suite pour manger des pâtes à la bolognaise en mattant un vieux film à la télé.

Un bruit sec retentit sous son nez, tandis qu'elle louchait sur les doigts qui venaient de claquer devant son visage. Résistant à l'envie de mordre cette main importune qui venait la déranger dans ses pensées, elle se pencha un peu en arrière, dévisageant cette personne étrange qui avait hurlé tout à l'heure et qui s'inclinait maintenant devant elle. Drôle de manière de faire, outrageusement incongrue mais comique, montrant à tous ceux qui le voulaient voir une attitude franchement je-m'en-foutiste. Plutôt sympathique.

- Tu veux t'amuser toi ? Pour de vrai, j'entends, pas comme les autres co** là-bas...

S'amuser ? Bien sûr, elle ne demandait que ça. Elle qui cherchait justement une quelconque excuse pour se bouger les fesses, voilà qu'une personne inconnue venait lui en déposer une toute chaude dans ses mains tendues. Alors pourquoi se priver ? Ne sachant pas vraiment quoi dire, elle cligna des yeux plusieurs fois, un peu éberluée.

- Hey, quand tu bois, tu danses ou tu te déshabilles ?

Elle éclata de rire à la question. C'était posé de manière si insolite, si inattendue. Et venant de la part de quelqu'un de parfaitement inconnu, il y avait de quoi rigoler. Ça devait être un garçon pou poser ce genre de question légèrement lubriques, mais Ayame n'en était toujours pas sûre. Bah, après tout, ça avait entre pas du tout et très peu d'importance, se trouver un « camarade de jeu » lui disait bien, peu importe le sexe ou le pedigree. Elle essuya une larme de rire inexistante avant d'avaler cul sec ce qu'il restait de l'étrange boisson. Une peu chancelante, elle descendit de son tabouret et attrapa la main de la personne.

- Je danse!

Sans attendre, elle entraîna avec elle l'énergumène à travers la foule des danseurs. Elle chercha des yeux ses accompagnatrices de début de soirée et les trouva en quelques instants, en groupe, dans un coin. Elle leur jeta un regard noir, se promettant de leur jouer un sale tour d'ici la fin de la soirée et recommença à rire en entraînant son camarade dans une danse improvisée et pas très élaborée. Elle s'arrêta d'un coup et fixa les lunettes noires de son interlocuteur.

- En fait, je sais pas vraiment danser. Pas le disco en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 15/03/2012
♦ Où est tu ? ♦ : Derrière toi
♣ Ton Boulot ♣ : Entretien des pistes de ski, pour le moment.
☻ Ton Humeur ☻ : Dévastée.

MessageSujet: Re: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   Jeu 17 Mai - 19:53

-Hommage-

Elle était complètement bourrée, en fait, elle était un peu une amatrice sans l'être, moi, bourrée, je le concevais totalement, ce n'était pas rare, mais il fallait me faire avaler une dose d'alcool déjà assez importante. Je n'allais tout de même pas laisser cette occasion en or de m'amuser sans être seule, elle était un peu comme moi au fond, mais juste un petit peu, ne vous méprenez donc pas, il était bien impossible de rivaliser avec ma personnalité... J'avais presque envie de l'adopter comme l'on peut adopter ma race.

Gentil toutou !

Elle m'emmena soudain par la main vers la piste. Etait-elle donc folle ? Vraiment folle ? Oh que oui, et j'aimais bien ça !
Je la suivis sur des pas de danses endiablés, titubants et très laids, mais rien ne m'arrêtait non plus, mon sang n'avait fait qu'un tour et mon corps l'avait suivit dans sa course, comme un idiot, il avait succombé à la douce voix de Donna. Celle-ci parcourait à présent mes veines, comme une onde chaleureuse, qui me permettait chaque mouvement, tous plus insensés les uns que les autres, totalement décadents, mais tant pis, la vie, c'était s'amuser, rien que cela.
Elle aussi était nulle pour ça, vraiment. Elle me le dit, et je hochai la tête en riant.

-On s'en fout, je sais que tu danses à côté de moi, que ça peut être déstabilisant, que je danse comme une déesse, mais va falloir t'y faire ma belle !

Je ris encore, tellement fière de ma phrase pleine d'ironie et de ma bouffée d'énergie, que le reste, tout ce qui emplissait mon esprit, s'effaça. C'était comme l'alcool, mais en mieux, ça agissait sur moi telle la douce libération d'une peine que je traînais depuis trop longtemps. C'était comme ça à chaque fois.

Je pris mon interlocutrice improvisée par la main et la fit tourner autour de moi, comme une enfant, je sautillai sur place, le rire encore la gorge, et chaque pores embrasés par ma folle et douce joie. Mon ballet si artistique n'était pas prêt de prendre fin, le sien non plus, je l'avais trouvé, je ne la lâcherais pas, en tout cas pas ce soir.
Cependant, quelque chose m'avait interpellée. Comment une fille si décadente avait put commencer la soirée avec un groupes de sans-cervelles montées sur talons hauts ?

-Hum... C'est qui les godiches avec qui t'es arrivée tout à l'heure ? Je te vois pas traîner avec des nanas comme ça.

Non, non, je ne la voyais vraiment pas faire ça, je la voyais pas non plus passer des heures à se maquiller devant le miroir le matin, ou passer un coup de lisseur dans ses cheveux chaque jour, dans l'espoir de ne pas les voir friser sous la pluie.
Oh veuillez m'excuser, ça, ce n'était que moi.

_________________
Il faut parfois prendre le risque de casser ses jouets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/10/2011
♦ Où est tu ? ♦ : Dans ton ... ♪♫
♣ Ton Boulot ♣ : Embêter le monde
☻ Ton Humeur ☻ : Excentrique

MessageSujet: Re: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   Ven 25 Mai - 8:11

Ça tournait bien trop vite à son goût. Un tourbillon de couleurs et de bruit, assez inquiétant, mais tout aussi enivrant. Ayame se demandait si c'était vraiment une bonne idée de se déhancher comme ça alors que son cerveau flottait dans l'étrange boisson, et que le contenu de son estomac semblait avoir décidé que peut-être, si ça l'enchantait, il allait faire une petite promenade dans pas trop longtemps.
Elle interrompit la danse folle pour reculer en respirant profondément. Elle était un peu trop secouée pour l'instant, elle préférait s'arrêter un peu, le temps de reprendre ses esprits. Elle n'avait pas envie de rentrer chez elle en se traînant par terre à la force des bras et à moitié morte de fatigue. Non, elle ne voulait vraiment pas. Elle fit un geste dans le vague, qui englobait la salle dans son entier. Des godiches ? L'autre parlait du groupe de pimbêches certainement. Elle leva un sourcil inquisiteur.

- Hein ? Tu m'observais?

Mais après tout, ça n'était pas une mauvaise chose. Elle fixa carrément le groupe des filles qui cherchait toujours à attirer l'attention. En même temps, elle était contente de voir qu'on ne l'associait pas immédiatement à ce genre de personnes. Si elle traînait avec, elle n'aimait pas particulièrement leur manière d'agir et de parler, et récoltait très souvent le rôle du contradicteur du groupe. Rôle souvent associé à celui de la reloue coincée et moralisatrice. Mais elle squattait quand même.

- C'est... une erreur. J'imagine.

Difficile d'imaginer une réponse plus complète. Pas maintenant en tout cas. Pour le moment, elle serait plutôt du genre à agir en laissant les autres s'embêter à réfléchir. Elle restait donc au milieu de la piste, les bras ballant, attendant qu'on veuille bien lui demander de bouger ou de faire quelque chose. Elle regarda une dernière fois le groupe avant qu'une petite troupe de danseur occupe l'espace libre, les cachant au regard d'Ayame. Elle se retint de soupirer de soulagement.

- En plus je les aime pas. Elles sont ennuyeuses. Pimbêches. Pas intéressantes. Mais des fois elles font des trucs cool. Genre me forcer à venir ici.

Après tout, si elles ne l'avaient pas forcée, Ayame n'aurai pas bougé de son lit du week-end. Et finalement, elle s'amusait bien. Alors elle leur pardonnait un tout petit peu d'être nulles. Mais elle n'abandonnait pas son idée de se venger pour avoir été traînée ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 15/03/2012
♦ Où est tu ? ♦ : Derrière toi
♣ Ton Boulot ♣ : Entretien des pistes de ski, pour le moment.
☻ Ton Humeur ☻ : Dévastée.

MessageSujet: Re: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   Lun 22 Oct - 7:49

Je n'avais plus tellement envie de danser, bien que ma fièvre, bourrée d'énergie positive, n'avait pas baissée. Je commençais d'ailleurs à avoir réellement chaud. L'autre à côté de moi ne m'expliqua pas vraiment mais je n'y fis pas attention, je m'étais trouvé une copine pour la soirée, ouais, c'était sympa parfois, et cette fille-là, elle n'avait toujours pas réussi à m'ennuyer. Je remarquai ces beaux cheveux et eut une seconde d'admiration. Je souris, et descendit en remuant mes fesses de la piste de danse, grisée.

-Ouais un peu, j'aime bien observer les gens. T'es marrante t'sais.

Pimbêches ? Ce mot me semblait bien lointain, je ne l'employais plus depuis un certain temps, je me plaisais beaucoup à appeler ce genre des filles, parfois de mecs, des "godiches", un mot marrant ça aussi, comme ceux qui commence par un "y".

-Yahou ! Hum... C'est bien ce que je dis, des godiches, merde.

J'entrechoquai lentement mes lèvres dans un petit bruit amusant, décrétant que j'avais soif, il faisait vraiment chaud. Je sciai la foule, jouant des coudes, et retournai m'accouder au bar, le temps de commander, pour ensuite repartir, rejoindre ma compagne d'un soir, mon verre à la main. Je savais même pas ce que j'avais pris, mais la certitude, c'était qu'il y avait de l'alcool, des glaçons, rien que ce qu'il me fallait, disons-le. Arrivée à côté d'elle, je tapai son épaule, avant de m'enfiler la boisson d'un geste, je jetai le verre quelque part entre des gens et ne fis pas attention au son qu'il émit en se brisant. Ce n'était pas grave. C'était comme pour lui dire "-regarde comme je peux boire, t'es cap' ?". Je croyais que non, et je ne pouvais prévoir ma raison ou mon tort, elle semblait légèrement désorientée tout à l'heure, mais pas plus que ça apparemment. Je me sentis immédiatement mieux et remit mon pas à profit pour faire un peu de surplace hors de la piste. Je devais avoir l'air d'une espèce de nouille qui se tortille mais j'en avais rien à cirer.

-Je sens que je vais me faire chier dans deux minutes, je suis pas difficile à amusée pourtant, faut qu'on s'bouge.

L'ennui, ô l'ennui, grande tare de ma vie de délurée, ennui qui vous colle aux pieds ! En fait, j'espérais qu'elle trouverait quelque chose à faire, avec ces godiches d'amies par exemple, mais bon, je voulais voir ce qu'elle avait dans le ventre. Je pouvais toujours faire un strip-tease gratuit et public si rien ne lui venait, une de mes petites habitudes quand je commence à être bien bourrée, comme la plupart des gens d'ailleurs. Qui est bourré s'effeuille. Ouais, je fabrique les dictons aussi. A un moment de ma vie, j'avais eu envie de me pendre, rien qu'un instant, juste une petite phase de déprime, c'était assez étrange, et puis là, je m'étais dis, une bonne vieille Tata comme toi, ça se tue pas, alors j'étais partie m'effeuiller sur une place publique avec trois grammes dans le sang, et sans même en arriver à montrer ma culotte, je me sentais mieux, l'envie de me pendre était passée. Qui s'effeuille ne se pend pas !

_________________
Il faut parfois prendre le risque de casser ses jouets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est parti pour une danse ! [PV Ayame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et c'est parti pour la Grèce ! {PV}
» Une bière, ma pipe, et c'est parti pour l'Aventure !
» ☾ on était parti pour s'aimer d'un amour pour 6 vies
» F.I.E.R.: un nouveau parti pour le Berry (halles 10.10.1454)
» Est c'est parti pour un nouveau tour de manége ♥ Changement de compte de Croco.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko's Life :: Corbeille :: Corbeille-