Neko's Life

Dans un monde ou règne la paix, une nouvelle race fait son apparition. Les humains effrayés les prennent pour des monstres assoiffés de sang et les réduisent à l'esclavage. Mais ont ils fait le bon choix ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'ombre de la lumière [Pv Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    Ven 6 Avr - 8:46

"Qu'elle soit faite de silence ou de fer, une cage reste une cage"
Je déteste le samedi après-midi.
Comme à chaque fois, il y a trop de monde et, comme à chaque fois, il y a trop de bruit. Des enfants qui courent, qui rient, puis pleurent quand le neko qu'ils veulent est trop cher. Moi, je ne les intéresse pas, une neko qui ne parle pas ? A quoi cela pourrait bien servir. Je ne suis qu'un jouet défaillant pour eux et, je le regrette.
Je m'enfonce dans ma cage, me cachant dans l'ombre de celle-ci. Ça ne suffira pas à me faire oublier la présence de cette ribambelle d'enfants, mais au moins j'ai l'impression d'être un peu éloigné de cette masse trop compacte. Ça se calmera en fin d'après-midi, mais en attendant, je ne peux rien faire d'autre que souffrir en silence.
En reculant, ma main frôle quelque chose, tournant le regard, je remarque le calepin qu'un vendeur m'a donné à mon arrivée. Tout est bon pour vendre une neko et, si je ne peux pas parler, je n'ai qu'à écrire, m'a-t-il dit en me le donnant. Par chance, je sais écrire, et même lire. La fille de mon ancien maître avait le même âge que moi et, nous étions amies. Petites filles, elle m'apprenait tous ce qu'elle voyait en cours. Je l'aimais bien, jusqu'à ce qu'elle grandisse et qu'elle ne voit plus en moi une amie, mais juste une neko. Je ne lui en veux pas. Au contraire, je comprends, même si ça fait mal.

Prenant le calepin en main, je regarde ce que j'ai déjà écrit. J'ai fait une liste de tout ce que je sais faire, j'ai bien sûr mit mon nom et mon âge, ainsi que mes années de service dans la maison de mon ancien maître (soit douze ans), ce qui prouve que je ne suis pas une rebelle. Ne sait-on jamais, cela pourrait nuire à ma vente, qu'on puisse croire cela. Je ne sais pas trop si c'est ce qu'il faut dire (ou plutôt écrire), après tout, c'est la première fois que je suis à vendre, mais je pense que c'est essentiellement ce que cherche à savoir un humain quand il achète un neko.
C'est bizarre d'être ici, je veux dire, d'être en vente dans cette cage alors que je n'ai jamais rien fait pour le mériter. Ça me fait peur, mais je préfère ne pas me laisser démoraliser, déjà que l'enfermement réussit très bien à saper le peu d’optimisme que j'ai. Je ne peux même pas me lever. Cet endroit est si petit, je suis là depuis presque trois semaines, mais je n'arrive pas à m'y faire. Et dit qu'il y en a qui restent des mois. Je crois qu'au final, je me fiche de la personne qui m'achètera, que ce soit une femme, un homme ou même un enfant, je veux juste sortir de là.
Même si, paradoxalement, l'idée d'avoir un nouveau propriétaire me déplait.

Avec un soupir muet, je finis par m'appuyer contre le mur de ma cage, fermant les yeux pour ne plus voir la foule devant moi. Je pourrais aussi me boucher les oreilles pour ne plus l'entendre, mais comment saurais-je alors qu'on me parle ? Il serait bête que je laisse filer ma seule occasion de quitter cet endroit, non ? Courage Yue, bientôt tu sortiras d'ici. Du moins, je l'espère.
Je l'espère de tout mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    Sam 7 Avr - 0:11

Aujourd'hui on était un samedi. Je venais de terminer mon manuscrit, pour une fois, dans les temps. L'histoire parlait d'un jeune homme qui, après avoir perdu son premier amour, n'avait plus gout à rien, mais grâce à son neko su remonter la pente.. Le premier tome allait enfin sortir en tant que roman et mon éditeur m'en demandait un second, seulement cette idée de scénario ne m'enchantait guère. N'ayant pas de neko il m'était difficile de me mettre dans la peau du personnage.
C'est donc avec cette idée que je décida d'aller m'en chercher un. Cependant, je n'allais pas prendre le premier qui me viendrait sous la main, c'est quand même un grand investissement qui me durera au moins quelques années voir plus, et je n'allais pas non plus prendre le portrait craché de celui de mon roman, je n'ai tout simplement pas envi d'un neko qui vienne fouiller dans mes affaires.

Il était a peu près seize heures quand je sorti de chez moi pour aller faire un tour, profitant de ce samedi pour aller d'une part me remplir le frigo, d'autre me chercher un neko. Je venais déjà de faire deux animaleries mais n'ayant trouvé la perle rare dans aucune des deux je me décida de faire un dernier essaie avant de rentrer. J'ouvris la porte de la boutique et je me glissa à l'intérieur..

Les cages étaient tous entassés, les unes à côtés des autres, d'une taille normale pour tes cages. Dedans les nekos étaient tous en train de miauler pour attirer la pitié d'un humain espérant qu'il l'emporte dehors. Mais j'avais horreur de ses cris, je voulais un neko calme qui sorte du lot, je ne voulais pas ses choses qui n'ont pour seule volonté de devenir l'esclave de quelqu'un. Un vendeur s'approcha de moi, se frottant les mains espérant avoir trouvé un client qui repartirait en lui laissant de l'argent, le cliché des vendeurs des films.
    - Bonjours monsieur, vous cherchez quelque chose en particulier ?

A ses pieds, un neko miauler de plus en plus fort, passant la main en dehors de la cage pour venir accrocher son pantalon. Il lui lança un regard noir avant de donner un coup dans la cage avec un grand " taisez-vous! " qui fit taire la plus part des neko de l'animalerie, avant de me regarder à nouveau avec un grand sourire. Maintenant que le calme s'installa, je pu lui répondre sans crier.
    - Oui, auriez-vous un neko plutôt calme et silencieux ?

    - Oui oui, vous tombez à pic! Venez voir par là.. Elle est très gentille et silencieuse, en fait elle ne parle pas du tout mais nous pouvons communiquer avec elle par écrit.

Il me mena devant une cage, dedans une petite neko restait sagement au fond. Je m'accroupis pour être à sa hauteur et profita du court silence qu'il y avait pour l'observer et l'interpeller, tout en demandant au vendeur de nous laisser un peu seuls.
    - Dis petite.. Tu t'appelles comment ? Le vendeur m'a dit que tu étais muette..

Je resta là quelques temps à l'observer, attendant qu'elle me réponde..

Elle était vraiment mignonne et surtout silencieuse, par comme les autres neko bruyant qui recommencer à faire un boucan pas possible parce qu'un autre humain venait d'entrer. Elle m'avait aussi l'air sage, ou du moins n'avait pas l'air de vouloir se rebeller.. Qui sait, peut-être qu'elle ferait une bonne petite neko.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    Sam 7 Avr - 2:20

Le bruit est insoutenable, mais ce n'est plus à cause des enfants, mais des nekos, maintenant. Ils miaulent à en perdre haleine pour attirer l'attention. Je trouve cela plutôt inutiles, puisqu'ils miaulent tous, ça ne donne qu'un brouhaha sans nom, mais auquel, il parait qu'on s'habitue.
Pas moi.

Posant doucement mes mains sur mes oreilles, je ne tiens plus et les couvres pour atténuer le bruit en échange de quoi, évidemment, j'ouvre de nouveau les yeux. Maintenant qu'il n'y a plus d'enfants courant dans tous les sens, cela ne me gêne pas à l'outrance de regarder les humains et, potentiels futurs maîtres. Enfin, ils ne sont pas de potentiels maîtres pour moi: je n'attire pas assez l'attention je pense. Ce n'est pas dans ma nature, on m'a appris depuis toute petite à me faire la plus discrète possible, comment, en quelques semaines, je pourrais changer des années d'éducation ? Pourquoi personne ne me regarde ? Je soupire à nouveau, avant de laisser mon esprit dériver, laissant mon imaginaire m'emmener ailleurs, loin de cette cage.

C'est la clochette d'entrée qui me ramena à la réalité. Après un instant, je me baisse pour essayer voir, en contre-jour, le nouvel humain. Mais assise au fond de ma cage comme je le suis, je ne peux rien voir... J'abandonne donc l'idée et me décide de simplement attendre. Ma robe est un peu bouffante, et mes mains jointes disparaissent dedans. J'aime bien cette robe, longue, sobre et simple. Elle me représente bien. Au cas où, je refais le nœud rouge autour de mon cou, l'apparence compte plus qu'on ne le croit, quand on est incapable de parler.

Soudainement, le silence. C'est tellement inattendu et brusque, que je reste surprise, les yeux ouverts alors que je peux enfin m'entendre penser pour la première fois de la journée. Enfin non, car les humains se mettent à parler et, je peux, d'ailleurs écouter la conversation.. Je crois qu'ils parlent de moi. Mon cœur fait un bon et je me dépêche d'enlever les plies imaginaires du haut de ma robe, tout en remettant en vitesse une mèche inexistante en arrière.
Je ne me suis pas trompée, je vois des pieds s'arrêter devant ma cage, puis une personne se baisse. C'est un homme. Plutôt jeune, il doit avoir mon âge. Peut-être plus ? Je n'ose pas trop sourire, en fait, je ne sais pas quoi faire. Comment fait-on pour bien se vendre ? Je l'ignore et, je reste là, à le regarder sans pour autant le fixer. Je n'ai pas peur, mais je veux éviter les faux pas, qui sait quand quelqu'un d'autre me montrera de l'intérêt ?

Muette ? Je ne sais pas trop si on peut me considérer comme tel. J'essaie parfois, j'ouvre la bouche, je forme des mots, mais aucun son ni aucun bruit ne sortent. C'est comme si tout ce que je voudrais dire, tout ce que je pourrais dire, s'entête à rester caché en moi. Même les coups et les menaces n'ont rien pu faire contre ça, d'ailleurs, c'est un peu pour ça que je suis ici, non?
Je préfère donc lui dire la vérité, on ne sait jamais. Prenant mon calepin en main, je cherche une feuille blanche et note rapidement mais consciencieusement quelques mots. Après quoi, je le lève au niveau de mon visage, cachant ma bouche à l'occasion, bien que mes yeux, eux, ne quittent pas le jeune maître des yeux.


Veuillez m'excuser, mais je dois apporter quelques précisions. Je ne suis pas tout à fait muette, plutôt "incapable" de parler. Je n'y arrive pas, mais j'ai une voix.

C'est idiot de ma part de me justifier ainsi, mais c'est plus prudent, même si plus confus, au final. Après un instant, je baisse à nouveau mon calepin. Je tourne ensuite la page pour trouver celle avec mon nom et mon âge. Avec petit « ah » muet, mais satisfait quand je la trouve, je relève à nouveau mon calepin après avoir ajouté, cependant, quelques mots plus personnels.

Je m'appelle Yue et j'ai dix-sept ans. Je suis enchantée de vous rencontrer.

Le brouhaha, qui s'était presque éteins depuis tout à l'heure, commence doucement à reprendre ses droits, s'amplifiant à mesure que les secondes passent. Mais avant d'avoir le temps de redevenir insoutenable, un bruit métallique se fait entendre. On aurait dit un coup. Quoi qu'il en soit, c'est efficace, car déjà le silence revient. Je ne me sens pas concernée par la menace muette et, par conséquent, je ne lance même pas un regard hors de ma cage.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    Sam 7 Avr - 6:11

La petite neko me tendis un petit carnet où y était écrit quelques mots :
    Veuillez m'excuser, mais je dois apporter quelques précisions. Je ne suis pas tout à fait muette, plutôt "incapable" de parler. Je n'y arrive pas, mais j'ai une voix
Alors comme ça elle n'était pas complètement muette, de toute manière qu'elle le soit ou pas, tant qu'elle n'était pas aussi bruyante que les autres ça me conviendrais également, surtout pour cette neko là, n'allait pas croire que n'importe lequel me conviendrais non plus. Je me pencha encore un peu plus sur la jeune neko qui tournis la page et me montra un autre texte. Elle s'appellait donc Yue et avait dix-sept ans. Elle avait un jolie nom.

Je resta à l'observer quelques longues secondes avant de prendre de nouveau la parole.
    - Tu sais lire et écrire donc ? C'est bien, mais dis moi.. Veux-tu venir avec moi ?
Je venais de poser une question un peu bête, j'en étais conscient mais je voulais quand même avoir sa réponse.. Peut-être qu'elle s’imaginait un maître plus jeune ? Plus âgé ou même une maîtresse. Je ne veux pas d'un neko qui ne veux pas de moi. Je n'attendis pas vraiment as réponses et lui dit :
    - A quel points ? Faisons ça ; laisse moi entendre ta voix, je veux juste entendre un son c'est tout, si je t'entend je promet de t’emmener avec moi.
Même si elle ne me dirais rien, je pense l’emmener, mais je voudrais entendre sa voix. Je ne lui demande pas un grand discourt, juste un petit "ah" ou un petit cri.. Puisqu'elle n'était pas muette, elle pourrait très bien pour son maître faire un petit bruit. A ce moment, quoi qu'elle fasse je me promis de l'emmener, sans lui préciser pour avoir peut-être la chance de l'écouter.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    Sam 7 Avr - 8:42

hj:
 
J'acquiesce doucement quand il me demande si je sais lire et écrire, le tout avec un petit sourire poli. Oui, c'est d'ailleurs très pratique pour les tâches ménagères, ne serait-ce que pour savoir comment se lave un pull. Puis il me demande si j'aimerais venir avec lui. C'est tellement inattendu que je ne sais pas quoi faire d'autre qu'acquiescer vivement.
Parler ? Je trouve ça terriblement dur de me demander l'impossible. Pourtant, je veux à tout prix sortir d'ici et, si c'est la seule solution, alors je dois le faire. Ouvrant la bouche à plusieurs reprises, j'essaie, en vain, d'émettre un son, un seul, juste un tout petit. Mais rien, c'est le silence, comme à chaque fois, tout reste dedans, même quand j'essaie de crier, tout reste bloqué, ma voix reste sourde à mes supplications. Je t'en supplie, rien qu'une fois, fonctionne comme tout le monde ! J'ai besoin de parler pour sortir d'ici. Mais rien, pour peu, je pourrais en pleurer je crois. Je passe rapidement ma manche sur mes yeux pour ne pas leur laisser la chance de le faire. Il est hors de question de que je pleure, les larmes n'ont jamais aidé personne.
Cependant, je décide de me reprendre. Je ferme la bouche, confuse. De nouveau, je prends mon calepin.


Je suis désolée. Je vous jure d'avoir essayé de toutes mes forces. C'est bloqué dedans, même si je force, je n'y arrive pas.

J'hésite, j'hésite à lui dire que j'arrivais à parler quand ma mère était là. Mais il y a peu de chance qu'il aille la chercher juste pour ça, surtout qu'il faudrait faire sortir tout le monde pour que je sois certaine qu'il n'y est personne pour m'entendre, lui compris. Seule, j'arrive à parler, c'est cela que je ne comprends pas. Puis je raye de nouveau mon message, écrivant en dessous avec fébrilité pour ne pas perdre ma peut-être seule chance de quitter cet endroit.

Pourtant j'aimerais vraiment venir avec vous. Si vous me prenez, je vous promets de faire de mon mieux pour y arriver.
S'il vous plait.


Je veux partir avec lui, ou avec n'importe qui pouvant me faire sortir de là. Je suis prête à tout pour ça, mais parler, j'en suis incapable. C'est égoïste de ma part, j'en ai conscience et, un esclave ne devrait pas penser ainsi, mais qu'importe. De toute façon, cela n'est, après tout, qu'une pensée, c'est le seul endroit où je peux faire ce que bon me semble, dans ma tête.

J'ai honte, il y a bien autre chose, il y a bien une autre solution, mais elle est trop... personnel. C'est gênant... Je pourrais fermer mes yeux, me couper du monde et chanter pour moi, rien que pour moi, mais là ce n'est pas comme la foule. Elle, je peux me dire qu'elle ne me regarde pas, mais lui, il est là, à me fixer, à attendre... Je...j'hésite, mais je ne pense pas pouvoir, j'ai trop peur d'échouer pour pouvoir me détendre assez et partir dans ce lieu imaginaire fait d'eau, d'air et de vide sans fin. Je ne peux pas chanter. Pas maintenant.
Pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    Sam 7 Avr - 9:16

Je la vis essayer, puis au bout d'un moment écrire un petit mot sur son calepin, hésitant à me le montrer, puis le corrigeant une dernière fois avant de me le tendre.. Même rayé je pus voir le message précédent et lis attentivement, tout en réfléchissant. La jeune neko s'était approché des barreaux de sa cage et a cette distance, je pourrait l'atteindre. Je n'hésita pas et passa ma main entre les barreaux, heureusement pas si serrés que ça, puis vint lui caresser sa joue en lui souriant..
    - Si tu me promet de faire des efforts je te prend avec moi, j'aimerais bien un jour entendre ta voix tu sais...
Sans attendre d'avantage, je me leva quittant la petite neko des yeux et partis vers le comptoir. Allant dire mon choix, signer les papiers et payer pour l'achat de la neko.. Enfin de Yue plus précisément. Je n'ai pas de problème d'argent, loin de là, j'ai un bon salaire, un bel appartement et quasiment tout ce que je veux, non financièrement je n'ai aucun problème. Aussi, le prix de la neko ne me fit pas ciller, il était certes cher, mais de mon point de vue elle en valait la peine, et puis je n'étais pas à un billet près.

Le vendeur alla chercher une laisse ainsi qu'un collier, sorti ses clés et s'approcha de la cage pour la déverrouiller. Il tapota sur la cage se penchant un peu pour apercevoir la neko qui s'avançait.
    - Allez, sors de là tu as enfin trouvé un maître.
Dès que la neko fut sorti de la cage et qu'elle se releva, le vendeur lui accrocha son collier, veillant à ne pas lui serrer trop, et me tendit la paperasse que je venais de signer précédemment avec le bout de la laisse de Yue..
Je la prit pendant que le vendeur alla s'occuper d'autre clients et je tira un peu la laisse pour sortir de cette animalerie avec tout le boucan qui y avait. Une fois dans la rue, je m’arrêta un peu et la regarda.
    - Bon! Maintenant je vais te montrer ta nouvelle maison, tu viens ?
Je lui détacha cette laisse, n'aimant pas avoir les mains occupé d'une part, d'autre ne trouvant pas l'utilité de la tenir en laisse. Elle voulait rester tant mieux. Elle voulait s'en aller qu'elle s'en aille, je ne veux pas l'emprisonner...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    Sam 7 Avr - 9:42

Il me prend ! Le soulagement que j'éprouve est si grand, si profond que je me retrouve tout bêtement à sourire, répondant ainsi au sourire qu'il m'offre, lui aussi. Je vais enfin sortir de cette cage, quelle joie ! Je n'ai même pas eux besoin de lui montrer mes aptitudes, juste à essayer de parler, ce qui, ceci dit, était tout aussi dur, si ce n'est plus.

Le vendeur vient pour me faire sortir, mais je suis déjà contre les barreaux. J'essaie de me tenir mais l'idée de pouvoir enfin quitter ce lieu me rend si heureuse que je n'arrive pas à me montrer patiente, pour une fois. Je demande par écrit au vendeur si je peux garder le calepin et le crayon en souvenir, je ne sais pas pourquoi, mais cette idée le fait rire, cependant, il accepte. Tant mieux, je n'aime pas donner ce qu'on me donne, déjà que je n'ai pas grand-chose à part cette robe et ces feuilles...
Je lui laisse sans rien dire me mettre mon nouveau collier et ma laisse. Je n'aime pas cette dernière. Elle est inutile, pourquoi fuirais-je alors que je n'ai nulle part ou aller ? Chez moi, c'est chez mon maitre, point. Je me demande d'ailleurs comment il s'appelle. Je l'apprendrais tôt ou tard, de toute façon.

Avec un léger sourire aux lèvres j'hoche de la tête quand il me propose d'aller voir notre maison. Je le suis, quittant enfin cet endroit trop bruyant et clos. Rien de ce qui n'arrivera ensuite ne pourra entacher ma bonne humeur, aujourd'hui. Et en plus, il m'enlève ma laisse et me laisse le suivre normalement. Que demander de plus? Je me positionne donc sagement à sa droite, trois pas derrière lui et, le suis tranquillement, les mains jointes, un sourire aux lèvres.
Peut-être que désormais je détesterais un peu moins les samedis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'ombre de la lumière [Pv Drake]    

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'ombre de la lumière [Pv Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ayden ►Il y a une part d'ombre et de lumière en chacun de nous, ce qui compte, c'est celle qu'on choisit de montrer.
» D'Ombre et de Lumière [ Sonoshee/ Kawa no Kuni ]
» [QUETE] L'Ombre et la Lumière.
» L'ombre et la lumière.
» Entre l'Ombre et la Lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko's Life :: Corbeille :: Corbeille-